Comment le Start & Stop permet d’économiser du carburant

Brain Start/ juillet 26, 2017/ Non classé/ 0 comments

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Start and Stop dans votre entourage, ce nouveau gadget dont sont équipés les nouveaux véhicules un peu partout en France. Mais en quoi cela consiste ? Quelle est la consommation d’un véhicule normal et d’un véhicule Start and Stop ? Et surtout, comment bien utiliser son Start & Stop pour faire des économies de carburant ? Nous répondront à toute ces questions ici !

Qu’est ce que le Start and Stop ?

Le système Start & Stop est un système électrique qui permet, lors de vos déplacements, d’arrêter automatiquement votre voiture dès qu’elle ne se déplace plus. Et la redémarrer quand vous repartez. Cela même sur une courte période de temps. Le système combine le moteur thermique habituel avec un alterno-démarreur électrique piloté par de l’électronique embarquée. Lorsque le véhicule roule en dessous de 6km/h, a les roues à l’arrêt, ou est au point mort, le moteur est arrêté pour cesser la consommation du carburant. Lorsque vous souhaitez repartir, il suffit d’embrayer et le moteur est remis en route.

La consommation d’un véhicule normal vs. Start and Stop

Pour cet article, nous allons prendre en exemple des véhicules légers, de gamme moyenne, qui roulent au gasoil, et qui roulent en milieu urbain, ainsi confrontés aux embouteillages, feux rouges, et autres arrêts fréquents.

Consommation d’un véhicule normal

En ville, un véhicule sans le système Start and Stop consomme en moyenne 6,25 litres de gasoil pour 100 kilomètres. Cela veut dire qu’il dépense 0,066 euros par kilomètre. Et émet 166g de CO2 par kilomètre. A cela s’ajoute une consommation d’environ 0,8 litre par heure lorsque le véhicule est à l’arrêt. C’est l’équivalent de 2,1 kilogrammes de CO2 rejetés dans l’atmosphère. Ça fait cher payé les bouchons du périphérique !

Consommation d’un véhicule Start and Stop

Un véhicule avec le système Start and Stop consomme jusqu’à 15% de moins que son équivalent sans le système. Cela équivaut à 5,3 litres de gasoil pour 100 kilomètres. Ce qui fait une dépense de 0,056 euros par kilomètre, et une émission de CO2 de 141,1 grammes par kilomètre. A l’arrêt, il n’y a aucune consommation. Mais si la voiture s’arrête, il faut bien redémarrer non ? Le redémarrage d’un véhicule Start and Stop consomme 1 seconde de consommation d’un véhicule à l’arrêt, soit 0,0002 litre et 0,52 gramme de CO2.

Cependant, le système Start and Stop puise son électricité dans la batterie du véhicule, qui elle est alimenté par la consommation de carburant. Alors comment bien utiliser le Start and Stop pour faire des économies de carburant ?

Start and Stop, bien l’utiliser pour faire des économies de carburant

Le start and Stop économise du carburant à l’arrêt mais en utilise pour fonctionner. Il faut alors trouver un équilibre pour que vous en tiriez bénéfice !

Il faut donc penser en temps d’arrêt : est ce que votre trajet va comporter des arrêts fréquents mais courts, ou des arrêts supérieurs à 10 secondes ? Votre système Start and Stop vous économise du carburant à l’arrêt, il faut donc que votre arrêt soit long pour profiter d’une économie significative. Lors de vos déplacements en milieu urbain, pensez à éteindre le système Start and Stop si vous ne croisez que des panneaux « Stop » et que vous passez peu de temps aux feux rouges. Mais si vous empruntez un itinéraires qui comporte des bouchons, pensez à allumez votre Start and Stop : plus long sera le temps d’arrêt, plus vous économiserez du carburant et donc de l’argent ! Et puis ça ne peut que faire du bien à notre planète !

Share this Post

Leave a Comment